Catégorie App dl page direct dl addons
Pro
Windows Defender est aussi capable que les autres sous Win 10 source
BureautiqueNotepad++
LibreOffice R last
LibreOffice help R last
SumatraPDF R last
visionneuse Powerpoint last
Internetfirefox R lastDL
MultimediaInfrarecorder Last
vlc R last
wincdemu 4.1
Graphisme Gimp2.10.32partha
Inkscape 1.2.2 64b
photofiltre6.5.3
Compression7zip R last
Nettoyagebleachbit 4.4.2 port
winapp2.ini
ccleaner last
port bck v5.22CCenhancer
Utilitairesdefraggler last
last
disk-defraglast
ultradefrag32bits 64bits
speccy port
WSCC WSCC 64-bit (Portable)
nirsoft ProduKey
sysinternals
nortonremovaltools
Revo Uninstaler
WindirStat
Devirussagemalwarebyteslast
eset outils old new
adwcleaner
rogue-killer last
Stress [RAM]Stressapptestsudo apt-get install stressappteststressapptest -W -s 3600 teste la ram et son contrôleur au MAX, sous linux pendant 10 minutes
[CPU]Prime95 Version 30.3 build 6Win 64bitsCocher tester dans l'interface graphique
Linux 64bits./mprime -t sinon ça NE TESTERA PAS
(CPU+GPU) OCCTWIN OCCT 5.4.2
(CPU) IntelBurnTest WIN Intel-Burn-Test-2.54 Ne pas laisser tourner plusieurs heures !!
(GPU) Furmark 1 Furmark WINDOWS 1.20.8.0 Pour tester la stabilité SHADERS GPU
Furmark GPUTEST WIN 0.7.0
Furmark GPUTEST LINUX 0.7.0
Furmark GPUTEST MAC 0.7.0
(GPU) Furmark 2 WINDOWS 2.2.0.1 Pour tester la stabilité SHADERS GPU
LINUX 2.2.0.1
(GPU) UnigineHeavenUnigine Heaven LINUX (273megs) Pour tester la stabilité globale GPU
Unigine Heaven WIN TORRENT (247megs)
(GPU) GravitymarkGravitymark LINUX (191megs) Pour tester la stabilité globale GPU DX, vulkan & oGL. Nécessite Clang sous linux
Gravitymark WIN x86_64 (219megs)
Gravitymark MAC (200megs)
(GPU) BASEMARK GPU (oGL/VULKAN/DX12) BasemarkGPU LINUX x86_64 FLATPAK (891megs)
BasemarkGPU WIN x86_64 (963megs)
(CPU+GPU) powerMAX powerMAX WIN 1.0 ZIP
(SYSTEME) Passmark BurnInTest BurnInTest WIN Standard V9.0
BurnInTest Linux V4.1
Surveillance matérielle(WIN-composants)CPU-ZCPU-Z 1.93N'affecte pas négativement les températures au repos
(WIN-températures)HWinfo HWinfo 6.32 PORTABLE
PreInstall win wsus offline
Clavierbepolast win
2014/05/03 21:54 · minimi
msizap.exe g

Vider les caches Windows

Liste de blocage rgpd

Passer outre la vérif TPM 2 de win11

MÀJ des firmwares des PCs

Vérifie les firmwares de TOUS les périphériques. Utile pour les Dell notamment ( https://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=Dell-BIOS-Disconnect-Vuln)

sudo fwupdmgr update

Linux 5.6 et puces de surveillance matérielle

Le module w83627ehf était jusque là un fourre-tout qui prenait en charge les modules de très nombreuses CM pour la surveillance matérielle dont le nct6775 qui équipe de nombreuses CM depuis 2012. Le noyau 5.6 RETIRE la gestion de nct6775 par w83627ehf donc en faisant uniquement cette mise à jour on perd la possibilité d'avoir le retour des sondes de la carte-mère, par (lm-)sensors et autres.

https://git.kernel.org/pub/scm/linux/kernel/git/torvalds/linux.git/commit/?id=3207408ab4cbe242d48471ce4e10047022a65232

À moins de taper ceci pour charger automatiquement par la suite le module nct6775 dédié.

sudo sh -c 'echo nct6776 >> /etc/modules'

Rappel des bases de protection contre l'électricité statique

https://sospc.name/lelectricite-statique-lennemie-invisible-de-vos-materiels-informatiques/


<HTML> <p style=“border:2px dashed red;”>Attention au noyau 4.15.0-20.21, il rend inopérationnels (pas d'écran, de wiki, de réseau, etc) les portables <b>Fujitsu S710</b> et probablement d'autres</p> </HTML>

<HTML> <p style=“border:2px dashed red;”>Le noyau 5.19.13 est à PROSCRIRE ABSOLUMENT pour les portables INTEL sous peine de destruction de l'écran.</p> </HTML> https://www.phoronix.com/news/Intel-iGPU-Avoid-Linux-5.19.12


Signalement Page Arnaque

Ajouter Lilo

Utiliser notre lien partenaire pour faire l'installation de LILO:
http://www.lilo.org/?utm_source=desclicks
Interface de gestion
https://project.lilo.org/p/security/login

Blocage des pages minant des monnaies (bitcoins, etc)

Boite Mails

Distributions éducatives


sudo smartctl --smart=on --offlineauto=on --saveauto=on /dev/sdX
sudo smartctl -t short /dev/sdX
sudo smartctl -q errorsonly -H -l selftest /dev/sdX

Bloquer la mise à jour forcée de Win 7/8 vers 10

Utilitaire et explications: http://www.howtogeek.com/228551/how-to-stop-windows-7-or-8-from-downloading-windows-10-automatically/ https://www.grc.com/never10.htm

Windows 7 Installation "SP2"

- Installer Windows 7 + désactiver les mises à jour - Installer les deux mises à jours KB976932 (SP1) et KB3020369

( à télécharger avec un Internet explorer activeX… )

Réinitialiser Windows Update

  1. Cliquez sur Démarrer, tapez cmd sur la barre de recherche, faites un clique droit sur cmd.exe et choisissez exécutez en tant qu'administrateur.
  2. Tapez
     net stop wuauserv 

    et validez par la touche Entrée, cette commande permet d'arrêter le service Windows Update.

  3. Tapez
     ren %windir%\SoftwareDistribution SoftwareDistribution.Old 

    et validez par la touche Entrée, cette commande permet de renommer le ficher « softwaredistribution ».

  4. Tapez
     net Start wuauserv 

    et validez par la touche Entrée, cette commande permet de démarrer le service Windows Update

  5. Après cette manipulation vous pouvez relancer la recherche des mises à jour et l'installation.

Windows 7 et Windows update lent

Symptômes

Le problème peut se produire sur un pc fraîchement installé comme sur une installation ancienne. Le PC est lent avec svhost.exe qui utilise un maximum de processeur et/ou de mémoire et la recherche de mise à jour est très très longue.

Résolution

Microsoft a déployé un patch disponible à cette adresse https://support.microsoft.com/fr-fr/kb/3102810

Télécharger le patch de la bonne version (32 ou 64) ouvrir une ligne de commande (cmd) Tuer le service de Windows update wuauserv

net stop wuauserv

Appliquer le patch

Explorateur caché WIN10

Faire un raccourci et mettre comme cible :

explorer shell:AppsFolder\c5e2524a-ea46-4f67-841f-6a9465d9d515_cw5n1h2txyewy!App

Restaurer le tableau de bord LINUX

Mate :

gsettings reset-recursively org.mate.panel

Cinnamon :

gsettings reset-recursively org.cinnamon

XFCE :

xfce4-panel -r

Réinitialiser l’environnement de bureau en entier

Mate :

rm -rf .gnome2 .config/mate* .config/dconf .config/gtk-*

Cinnamon :

rm -rf .cinnamon .config/cinnamon-session .config/gtk-3.0 .config/dconf

Xfce :

rm -rf .config/xfce*

Puis redémarrer

WIFI SOUS LINUX

Symptômes

La connexion wifi se fait mais pas de connexion Internet

Résolution

Essayer ces 2 commandes

sudo rmmod ath9k
sudo modprobe ath9k nohwcrypt=1

Si maintenant le wifi fonctionne avec connection à Internet faire la manipulation suivante :

sudo nano /etc/modprobe.d/ath9k.conf

Et écrire dans ce fichier vierge :

options ath9k nohwcrypt=1

Problème de Wifi sous Linux/RaspberryPi

sudo iw reg set FR

/etc/default/crda REGDOMAIN=FR https://sebsauvage.net/links/?zMD18w

Restauration de GRUB

Démarrer en live

sudo fdisk -l                      
sudo mount /dev/sdaX /mnt          
sudo mount --bind /dev /mnt/dev    
sudo mount --bind /dev/pts /mnt/dev/pts   
sudo mount --bind /sys /mnt/sys    
sudo mount -t proc /proc /mnt/proc 
cp /etc/resolv.conf /mnt/etc    # (Optionnel) Pour avoir une connexion Internet
sudo chroot /mnt /bin/bash        
mount -a                          

Puis faire :

update-grub                        
grub-install /dev/sda

Si il y a des erreurs à l'exécution des commandes vérifier la cible puis faire :

apt-get install grub-pc
update-grub                        
grub-install /dev/sda

À noter qu'il *FAUT* que le disque soit bien branché sur le 1er connecteur pour que 'sda' pointe bien vers le bon disque. Vérifier auparavant avec Gparted.

Linux : recréation d'un mot de passe root oublié

1. À l'apparition de GRUB appuyer sur la touche E.
2. Éditer la ligne avec généralement “ quiet splash ” à la fin et y rajouter “ rw init=/bin/bash ”.
3. Presser ctrl X simultanément. La machine démarre sur une invite de commandes EN ROOT.
4. Taper “ passwd root ” pour lancer la procédure de changement du mot de passe ROOT.
5. Redémarrer.

Benchmark / Stress

LM_SENSORS (commande sensors présente nativement sous MINT) pour les températures. T> 85°C extinction obligatoire !!!

  • FIXME GPU monitor ( à tester )
    • GPUZ + wine ( pour l'install, via playonlinux l'interface se lance mais est inutilisable… manque quelque chose ? )
    • OpenHardwareMonitor ( il faut mono… voir leur page, via playonlinux ok, mais pas toutes les options dispo, en particulier gpu pas accessible pour moi )
    • Solutions au cas par cas
      • nvidia-smi. Note: le panneau de contrôle des pilotes propriétaires NVIDIA offre un affichage des capteurs de la carte.
      • ati ?

Lancer un programme en mode 100% logiciel (sans accélération), pour tester un prob de bas niveau de carte graphique (fonctionne seulement avec les pilotes opensource (Mesa/Gallium), à jour!):

LIBGL_ALWAYS_SOFTWARE=1 ./nomduprogàlancer

Test d'écran (mires etc)

Fixes: http://www.lagom.nl/lcd-test/ Permettant de tester la rémanence ou la qualité de l'affichage: http://www.testufo.com/#test=framerates

Bloquer la MàJ forcée de Windows 10

Les fichiers d’installation de Windows 10 se chargent dans le répertoire $Windows ~ BT, penser à le virer ainsi que selon la version:

Windows 7 SP1:
3035583 Update installs Get Windows 10 app in Windows 8.1 and Windows 7 SP1
2952664 Compatibility update for upgrading Windows 7
Windows 8.1:
3035583 Update installs Get Windows 10 app in Windows 8.1 and Windows 7 SP1
2976978 Compatibility update for Windows 8.1 and Windows 8

  • En retirant le 'correctif' placé par Winupdate. Il faut se rendre dans le panneau de configuration puis dans Windows update et dans Recherche des mises à jour et cliquer sur sélectionner les mises à jour à installer et désinstaller le KB3035583 puis clic droit → masquer cette mise à jour. Pareil pour le 2nd correctif correspondant à l'OS installé.
  • Avec REGEDIT: dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\WindowsUpdate créer un DWORD avec pour nom DisableOSUpgrade et valeur 1. Ensuite HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\GWX . Créer un DWORD avec pour nom DisableGWX avec pour valeur 1. Si tu ne comprends pas c'est pas pour toi.

Windows Registry Editor Version 5.00 [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\WindowsUpdate] “DisableOSUpgrade”=dword:00000001 [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\GWX] “DisableGWX”=dword:00000001

Bien entendu on peut se limiter à une seule des deux méthodes et c'est même conseillé sinon l'éventuelle mise à jour ultérieure vers Win10 risque de vite devenir un vrai casse-tête.


LaZagne pour récuperer les MdP de pas mal d'applications tant Win que linux. Mais pas la license Win, dommage. https://github.com/AlessandroZ/LaZagne


Mise à jour de firmwares SSD

Explications: Souvent les fabricants de SSD publient des correctifs et avec de la chance il y a les versions linux sous forme ISO. Sauf que certains, type Micron, foirent leurs ISOs. Lorsque l'on fait une clée USB avec leur images tout se passe bien mais lorsque l'on tente de démarrer dessus plus du tout. Les symptômes sont l'impossibilité de booter sur la clé ou dans l'OS la clée est visible dans l'explorateur mais Gparted explique que c'est inutilisable car bourré d'incohérences dans le système de fichiers. En fait c'est bien ce dernier qui est en cause. Parce que l'on a utilisé une clé préalablement formatée en NTFS ou, plus malin, en FAT32 en se disant qu'au pire la 'gravure' de l'image corrigera ça. Pas tout à fait. En fait de nombreuses images utilisent Syslinux qui permet l'usage d'un mode hybride: la clé est perçue par le système comme un CDROM. C'est plus simple de ne proposer qu'une image utilisable sur CD/DVD/USB plutôt que de devoir gérer et maintenir 2+ images pour chaque révision de chaque modèle. Mais là où le bas blesse c'est que le format FAT32 (et encore pire NTFS et EXTx) n'est AUCUNEMENT compatible avec le format d'un CDROM ( càd ISO 9660 , même pas Joliet !) mais le FAT16 oui ! Il est malgré tout facile de corriger cela.

Manipulation:

  1. formater une clé en FAT16 (partition de taille max 4096 megaoctets !! Effacer la clé et créer une partition FAT16 plutôt que de réduire une existante pour la formater ensuite !).
  2. utiliser EXCLUSIVEMENT Unetbootin pour placer le contenu de l'iso sur la clée + la rendre 'bootable' (ce programme dépose de manière basique sur la clé les fichiers comme il faut (MBR compris)) et NON les utilitaires habituels ( 'créateur de clés USB' de Mint ou 'multisystem' )
  3. redémarrer, effectuer avec attention la sélection du périphérique à mettre à jour et savourer le plaisir de la victoire.

Note: il y a d'autres méthodes mais le risque de pourrir ses disques durs est très grand alors que tous ces utilitaires ne proposent que de placer l'ISO sur les clés USB. Autant ne pas prendre de risque inutiles.


Faire fonctionner un portable avec 2 cartes graphiques, sous linux, avec les pilotes libres

Première chose vérifier que c'est bien le cas donc :

lspci -k | grep -EA3 'VGA|Display|3D'

Si il y a bien 2 cartes on obtient un résultat de ce type :

00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation 2nd Generation Core Processor Family Integrated Graphics Controller (rev 09)
	Subsystem: Sony Corporation 2nd Generation Core Processor Family Integrated Graphics Controller
	Kernel driver in use: i915
	Kernel modules: i915
--
01:00.0 VGA compatible controller: Advanced Micro Devices, Inc. [AMD/ATI] Seymour [Radeon HD 6400M/7400M Series]
	Subsystem: Sony Corporation Radeon HD 6470M
	Kernel driver in use: radeon
	Kernel modules: radeon

Si c'est une (seconde) entrée bâtarde avec “unknown” ou “mismatch” il faut d'abord faire une MàJ du noyau et recommencer sinon les pilotes libres ne seront pas chargés pour la (seconde) carte et elle ne fonctionnera pas. Du coup à moins d'employer un noyau bizarre le DRI3 est activé dans celui-ci et c'est ce mécanisme qui va permettre de passer d'une carte à l'autre ou plutôt de permettre à la carte secondaire de copier sa mémoire d'affichage sur la carte principale (qui sera inerte) à laquelle est relié l'écran.
La procédure suivante est adaptéee aux portables après 2012, ceux sortis avant 2012 utiliseront SWITCHEROO.

Mettre à jour MESA avec le dépot OIBAF :

sudo add-apt-repository ppa:oibaf/graphics-drivers && apt-get update && apt-get upgrade

Ensuite lancer :

sudo nano /etc/default/grub

et à la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT rajouter radeon.modeset=1
Puis régénérer le GRUB avec :

 sudo update-grub

Et redémarrer pour que le système prenne en compte la validation d'allumage & extinction à la demande de la carte utilisant le pilote RADEON (pilote libre pour cartes AMD). Bien entendu si il s'agit d'une carte NVIDIA il faudra mettre nouveau.modeset=1 au lieu de radeon.modeset=1

Une fois redémarré taper :

DRI_PRIME=1 glxinfo|grep 'OpenGL renderer'

Et on obtiendra quelque une réponse comme :

OpenGL renderer string: AMD CAICOS (DRM 2.50.0 / 5.3.7-050307-generic, LLVM 9.0.0)

Indiquant ici que la carte secondaire AMD a répondu présente et fournis ses spécifications.
En tapant :

DRI_PRIME=0 glxinfo|grep 'OpenGL renderer'

On obtiendra les infos de la carte primaire, par défaut, ici la puce graphique intégrée au processeur :

OpenGL renderer string: Mesa DRI Intel(R) Sandybridge Mobile 

Dès lors il suffit de taper :

DRI_PRIME=1 nomduprogramme

Pour utiliser la carte graphique SECONDAIRE pour une application spécifique, à son lancement. À noter que la copie de la mémoire d'affichage de la carte secondaire à la primaire grève sur les performances et certains tests purement synthétiques peuvent montrer une DÉGRADATION des performances par rapport à la carte primaire seule. Mieux vaut tester avec un vrai test comme Unigine Heaven.


LINUX : Activer l'accélération VIDÉO de la carte graphique

1. S'assurer d'avoir d'abord un lecteur vidéo exploitant l’accélération vidéo type BOMI ( add-apt-repository ppa:nemonein/bomi )

2. Avoir une puce gérant réellement l'accélération vidéo, à partir des Intel HD Graphics 3000 (processeurs Sandy Bridge approx 2015) ou une NVIDIA GeForce 6XXX (GeForce 8400 de préférence) et au-delà.

3. Les pilotes système→carte
SI vainfo ne râle pas c'est que tout est déjà en place et fonctionnel, sinon installer:
i965-va-driver pour les cartes Intel.
mesa-vdpau-drivers pour ATI open source.
libnvidia-decode-XXX pour NVIDIA où XXX est la version du pilote, devrait être installé d'office avec le pilote.

VA = Video Acceleration, VDPAU = Video Decode and Presentation API for Unix.

4. L'API pour prog→système
Installer:
libvdpau-va-gl1 depuis add-apt-repository ppa:nilarimogard/webupd8 pour utiliser VDPAU pour les puces INTEL, nvidia-utils pour les cartes NVIDIA.
REF : https://bbs.archlinux.org/viewtopic.php?id=172098 “Intel implements VAAPI, but the open source radeon and nouveau drivers implement VDPAU. The proprietary Nvidia driver implements VDPAU too ” & “libvdpau-va-gl is a wrapper, required only if you want to use Intel with applications that support VDPAU only, like flash or mplayer. VLC and mpv support VAAPI, so libvdpau-va-gl isn't needed with them.”
et vérifier la présence de libva2vqui lui doit fournir les fonctionnalités VA.

5. Une fois tout installé et fonctionnel vainfo doit donner (ici pour une puce Sandy Bridge) :

libva info: VA-API version 1.1.0
libva info: va_getDriverName() returns 0
libva info: Trying to open /usr/lib/x86_64-linux-gnu/dri/i965_drv_video.so
libva info: Found init function __vaDriverInit_1_1
libva info: va_openDriver() returns 0
vainfo: VA-API version: 1.1 (libva 2.1.0)
vainfo: Driver version: Intel i965 driver for Intel(R) Sandybridge Mobile - 2.1.0
vainfo: Supported profile and entrypoints
      VAProfileMPEG2Simple            :	VAEntrypointVLD
      VAProfileMPEG2Main              :	VAEntrypointVLD
      ...

Ensuite vérifier que le lecteur vidéo a bien été configuré pour utiliser l'accélération vidéo.


LINUX : Calibri et autres polices WINDOWS en italique/non disponibles dans LibreOffice

Il faut installer :

1. Microsoft's classic TrueType fonts :

sudo apt install ttf-mscorefonts-installer

2. Microsoft's newer ClearType fonts:

Qui contiens : Constantia, Corbel, Calibri, Cambria, Candara, et Consolas.

mkdir ~/.fonts
wget -qO- http://plasmasturm.org/code/vistafonts-installer/vistafonts-installer | bash

À noter :
“The fonts Calibri, Cambria, Candara, Consolas, Constantia and Corbel require a Microsoft Office license, which means that they are only legal on machines where Microsoft Office (available only on Windows and MacOS) is installed.”
Alternative avec les polices libres Carlito & Caladea remplaçant respectivement Calibri & Cambria :

sudo apt install fonts-crosextra-carlito and Caladea is in fonts-crosextra-caladea

Fenêtre "Are you sure you want to proceed?" après être passé de MDM à LightDM sous Linux Mint

https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/lightdm/+bug/1714442 À cause d'une commande ou d'un fichier, respectivement dans .bashrc, .profile ou lorsque l'utilisateur se loge il voit apparaître une fenêtre lui demandant si il est sûr de vouloir continuer avec pour seul choix “ OK ”, y répondre permettant d'entamer le démarrage de sa session. Il semble que *TOUT* fichier dans /etc/profile.d crée cette situation et qu'il n'y ait pas d'autre solution que d’effacer/déplacer le ou les fichiers.


Session temporaire avec patron & auto lancement après délai

Résumé: nous allons créer un compte-patron, le configurer, activer le compte invité temporaire, créer un lien symbolique du compte-patron au compte temporaire, changer l'annonce du compte invité, activer le lancement automatique du compte temporaire après un délai défini puis cacher le compte-patron.

Créez un utilisateur qui servira de patron à la session temporaire (ici nommée guest-prefs). NE PAS l'appeler SKEL !
Dans les administration→écran de connexion onglet UTILISATEURS activez AUTORISEZ LES INVITES À SE CONNECTER\\.

sudo ln -s /home/guest-prefs /etc/guest-session/skel
touch /home/guest-prefs/.skip-guest-warning-dialog

La création du fichier .skip-guest-warning-dialog permet de supprimer l'affichage de l'avertissement en anglais (issu de /usr/lib/lightdm/guest-session-auto.sh mais réécrit à chaque mise à jour de lightDM).

Dans les préférences→applications au démarrage créer une entrée avec :

zenity --title "ATTENTION"  --text="Cette session est temporaire et sera effacée à l'extinction. Sauvegardez vos documents sur clée USB et non sur le bureau." --width=400 --warning --ok-label="J'ai compris"
sudo nano /etc/lightdm/lightdm.conf

Rentrez/modifiez les lignes suivantes:

autologin-guest=true
#autologin-user=
autologin-guest=true
autologin-user-timeout=15

Avec ces commandes l'utilisateur invité temporaire sera lancé après 15 secondes. À noter que le décompte commence AVANT le lancement de l'interface graphique !

Pour empêcher l'affichage du compte-patron éditer /var/lib/AccountsService/users/guest-prefs et rajouter/modifier:

[User]
SystemAccount=true


Note : il est possible que le fond d'écran proposé par lightDM ne corresponde pas à celui du compte dans ce cas écraser l'image correspondante située dans usr/share/backgrounds/linuxmint/default_background par l'image désirée.

SYSPREP

BUT :
réinitialise WINDOWS avant de faire son image pour un déploiement.
INDISPENSABLE POUR INDIVIDUALISER AUTOMATIQUEMENT CHAQUE POSTE

Procédure :
CMD avec droits ADMIN→ C:\Windows\System32\Sysprep\sysprep.exe Lance l'interface graphique.
Laisser en OOBE et cocher GENERALISER
Option d'extinction sur ARRÊTER.

Ou

%WINDIR%\system32\sysprep\sysprep.exe /generalize /shutdown /oobe

NE PAS RELANCER WINDOWS AVANT DE FAIRE SON IMAGE SINON IL FAUDRA RECOMMENCER SYSPREP

SI IL Y A DES ERREURS (listées dans C:\Windows\System32\Sysprep\Panther\setuperr) DU TYPE :

Package Microsoft.xxxxxxxxxxxxx was installed for a user, but not provisioned for all users. This package will not function properly in the sysprep image.

Alors lancer PowerShell Command with Admin Rights et exécuter ceci :

Get-AppxPackage|Remove-AppxPackage

At this point the system remove the Apps that cause the Problem. Plein d'erreurs affichées en rouge qui sont en fait des confirmations que les paquets sont utilisés et fonctionnels. Les orphelins/mal installés seront éliminés et il sera possible de recommencer la procédure sysprep.

Bad CLOCK in DUALBOOT

Windows uses the GMT time zone while OS X and Linux uses UTC time zone”.
→Lancer REGEDIT avec droits ADMIN.
→Dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\TimeZoneInformation\ créer DWORD 32bits nommée RealTimeIsUniversal de valeur 1
→Ensuite mettre à jour l'heure via la synchronisation.

Les portables LENOVO et 'visual discovery'

Depuis peu (février 2015) ces portables ont un ADWARE préinstallé. http://laruche.com/2015/02/19/quand-lenovo-est-pris-en-flag-dinstallation-dun-adware-dans-ses-nouveaux-produits-675373 A noter que, sauf erreur, la vidéo de clubic ne montre que comment désactiver le service jusqu'au prochain démarrage, il convient de désactiver définitivement le service 'visual discovery' dans le gestionnaire des services, et non via celui des tâches.

Des infos sur les disques durs et leur longévité: http://blog.backblaze.com/2014/01/21/what-hard-drive-should-i-buy/ https://www.backblaze.com/blog/hard-drive-failure-rates-q2-2016/


Comment tester les batteries de portable http://batteryuniversity.com/learn/article/how_to_repair_a_laptop_battery


“KB3004394, la mise à jour de Windows 7 à ne pas faire” http://www.tomshardware.fr/articles/windows7-kb3004394-bug,1-55081.html


Test superfish (malware SSL): https://filippo.io/Badfish/


http://www.wampserver.com/
http://fr.openclassrooms.com/informatique/cours/concevez-votre-site-web-avec-php-et-mysql/sous-windows-wamp


http://wiki.korben.info/depanner_entretenir_et_hacker_son_pc


Hard Drive Stats Q1 2018 par Backblaze

https://www.backblaze.com/blog/hard-drive-stats-for-q1-2018/

HDD/SSD Desktop-Class Reliability Test Project

https://github.com/linuxhw/SMART

Réparation/contrôle des batteries de PC portable

http://batteryuniversity.com/learn/article/how_to_repair_a_laptop_battery Ça explique pourquoi juste mesurer les points de contact ça ne suffit pas. Et là un gars remplace les batteries intérieures :
http://cyclurba.fr/forum/358939/remplacer-18650-son-pack-batterie-pc-portable.html

Un très bon document expliquant quasiment tout :
https://www.memoireonline.com/09/10/3931/Etude-et-evaluation-des-performances-des-systemes-de-gestion-de-batteries-lithium-ion.html

Fabrication d'une fausse batterie reliée à une alimentation/transfo :
https://www.abcelectronique.com/forum/showthread.php?t=82102 (la fin surtout, le gars patauge, il faudrait mettre au clair avant de se lancer)


Erreurs flatpak

Si lors de l'entrée de la commande flatpak update on voit ce message :

Looking for updates...
Warning: Can't find dependencies: GPG signatures found, but none are in trusted keyring
Warning: Problem looking for related refs: GPG signatures found, but none are in trusted keyring

Il suffit de taper la commande suivante pour que flatpak retrouve ses petits (dans la mesure où les programmes installés proviennent de flathub bien entendu) :

flatpak remote-add --if-not-exists flathub https://flathub.org/repo/flathub.flatpakrepo

Et ça devrait suffire.



Bios https://bios-pw.org

MAC :
Reset du 'bios' pouvant régler certains problèmes (heure, résolution d'écran, etc): https://www.howtogeek.com/284948/what-is-nvram-and-when-should-i-reset-it-on-my-mac/

R + P + option + command

Avant d'allumer le mac et les garder pressées pendant 20 secondes après l'allumage.
Voir le contenu de la NVRAM: Applications > Utilities. Taper

nvram -xp


Reset de la NVRAM depuis l'OS: Applications > Utilities. Taper

nvram -c

Scanner des imprimantes canon, notamment pixma 3650, introuvable sous linux

ATTENTION IL FAUT AVOIR LINUX MINT 19+

Charger les pilotes pour l'imprimante :
https://asia.canon/en/support/models?series=34&category=11&range=5
Prendre les pilotes imprimante+scanner avec le .deb ou archive/install.sh

vérifié via

http://localhost:631/printers/
+la liste des imprimantes du système.

( à tester: sudo add-apt-repository ppa:thierry-f/fork-michael-gruz )

Si ça ne suffit pas essayer les méthodes suivantes:

En installant l'appli de scan le système reçoit les bibliothèques manquantes. N'importe quelle appli de scan affichant les scanners accessibles au système devraient trouver le périphérique.

sudo scanimage -L -v

Après un temps d'attente devrait afficher les scanners allumés & connectés, si ce n'est pas le cas le problème est plus grave.
Éventuellement installer xsane peut aussi installer les librairies manquantes

sudo apt install xsane

et pouvoir utiliser le scanner de l'imprimante désormais. Il peut être nécessaire de purger ippusbxd pour éliminer un conflit, à tester au cas par cas.

sudo apt purge ippusbxd


Bonnes infos : https://linuxmint-user-guide.readthedocs.io/en/latest/printers.html


Liste des imprimantes & scanners 'driverless'

IMPRIMANTES CANON (et Samsung)


https://doc.ubuntu-fr.org/liste_imprimantes_canon

https://www.canon.fr/support/

Installer les pilotes (il peut être nécessaire de décompresser l'archive et exécuter un script bash inclus).
Si il existe des reliquats invalides d’installation/détection des imprimantes les effacer.
Débrancher l'imprimante, attendre quelques secondes et la rebrancher. Laisser le système détecter l'imprimante.
Tester l'impression.

Sinon https://gimp-print.sourceforge.io/p_Supported_Printers.php


SCANNERS CANON


https://www.pragmasoft.be/wiki_mint/doku.php?id=canoscanlide300

lsusb pour être sûr que le scanner est vu par le système puis :

   sudo add-apt-repository ppa:rolfbensch/sane-git
   sudo apt-get update
   sudo apt install libsane-common
   sudo apt install sane-utils
   sudo apt install xsane

Redémarrer

    sudo sane-find-scanner -q 

Donnant une réponse du type :
found USB scanner (vendor=0x04a9 [Canon], product=…….

Noter 'vendor' et 'product'.

sudo nano /etc/sane.d/canon.conf

Ajouter en fin de fichier la ligne suivante, en adaptant les valeurs avec celles trouvées ci-dessus :

Canon {modèle} usb 0x04a9 0x1913

En remplaçant 0x1913 par l'ID du scanner.

sudo nano /lib/udev/rules.d/60-libsane.rules

placer :

Canon {modèle}  ATTRS{idVendor}==“04a9”, ATTRS{idProduct}==“1913”, ENV{libsane_matched}=“yes” 

Bien écrire ATTRS{idVendor}, ATTRS{idProduct} et ENV{libsane_matched}.
Sauvegarder et redémarrer. Le scanner devrait être détecté et utilisable par le numériseur de documents.

Scanners & imprimantes HP sous linux

En gros : https://doc.ubuntu-fr.org/hplip Juste la brancher et regarder si l'imprimante est détectée. Sinon faire la suite.
Mettre à jour le système, au cas où, y compris en version majeure car il est possible que les problèmes (potentiels) soient résolus rien qu'avec ça.

Imprimante en USB :
-1. Est-elle branchée au secteur et allumée ?
0. Est-elle vue branchée au PC ? :

lsusb

1. Vérifier qu'elle est prise en charge sinon ça va être coton : https://developers.hp.com/hp-linux-imaging-and-printing/supported_devices/index
2. Pilotes HP : HPLIP
https://developers.hp.com/hp-linux-imaging-and-printing/gethplip, décompressez et lancez HPsetup
( installer hplip-gui si l'interface graphique ne se lance pas à cause de dépendances QT )
Accepter tout et vérifier qu'on a bien selectionné l'imprimante en USB.
SI ÇA FOIRE :

sudo apt purge ipp-usb

3. Redémarrer.

Imprimante en WIFI :
Brancher en USB le temps de l'installation de l'imprimante
-1. Est-elle branchée au secteur et allumée ?
0. Est-elle vue branchée au PC ? :

lsusb

1. Vérifier qu'elle est pris en charge sinon ça va être coton : https://developers.hp.com/hp-linux-imaging-and-printing/supported_devices/index
2. Pilotes HP : HPLIP
https://developers.hp.com/hp-linux-imaging-and-printing/gethplip, décompressez et lancez HPsetup
( installer hplip-gui si l'interface graphique ne se lance pas à cause de dépendances QT )
Selectionner “Wireless/802.11” (3eme position)
Accepter tout et normalement l'imprimante devrait être ajoutée et joignable.
3. Redémarrer.

Imprimante en WIFI avec le routeur :
+ tard !
L'idéal est de faire association entre le routeur et l'imprimante HP via WPS

Imprimante en LAN :
+ tard !

Le scanner :
0. Est-il branché et allumé ?
1. Est-il vu ?

scanimage -L
Si un scanner est vu, la suite, sinon c'est mal barré.\\

2. installer sane-escl

sudo apt install sane-escl

Au cas où sane-escl est absent/introuvable installer airscan

sudo apt install sane-airscan

À partir de là, si il est sur le même réseau, il doit être visible avec :

airscan-discover

Et normalement un scanner va être vu et installé, avec la mention eSCL. Il ne sera pas altéré par des MàJ puisqu'il est en mode “sans pilote”.
3. Pas besoin de redémarrer. Enjoy life !


Reset des imprimantes EPSON


https://www.youtube.com/watch?v=j07dnXMJo9E
“Hold the red triangle button and press the power button and remove the finger from the red button while holding the power button press the red button 4 to 5 times. It will work in the first reset but after a time you have to throw the printer because the counting chip installed on its circuit will not allow us to use it.” —–

Bonnes pratiques

Sudoedit plutôt que sudo nano
http://www.maje.biz/permettre-ledition-dun-fichier-avec-sudo/

Avec Linux Mint 19 systemd-networkd est le cache DNS (dnsmasq était celui d'ubuntu avant 17.04 à priori) donc avoir les deux fait qu'ils se concurrencent, produisant des pointes à 50% voir 100% d'usage d'un cœur pendant plusieurs dizaines de secondes et ce régulièrement. Autant désinstaller dnsmasq.
Pour afficher les stats DNS:

sudo systemd-resolve --statistics

Pour vider le cache DNS (en ram):

sudo systemd-resolve --flush-caches

Pour modifier le(s) serveur(s) DNS utilisé(s) parsystemd-networkd éditer ce fichier, en plaçant des espaces entre les adresses des serveurs après DNS= :

sudoedit /etc/systemd/resolved.conf

Pour relancer le service après avoir modifié le fichier de configuration :

systemctl restart systemd-resolved.service

Vérifications d’intégrité

Après avoir copié (sauvegardé) manuellement des fichiers c'est une bonne idée de vérifier que la copie est à l'identique à l'origine et que l'on a pas oublié de fichiers. Plusieurs méthodes FIABLES pour cela :

diff -rq /dir1/ /dir2/

Ne compare (récursivement) que les fichiers (taille+nom), pas leur contenu et affiche seulement les fichiers différents.
Remplacer /dir1/ et /dir2/ par les chemins.

diff <(find /dir1/ -type f -exec md5sum {} + | sort -k 2 | sed 's/ .*\// /') <(find /dir2/ -type f -exec md5sum {} + | sort -k 2 | sed 's/ .*\// /')

Comparaison par calcul de la somme MD5.
Remplacer /dir1/ et /dir2/ par les chemins.

rsync -r -n -t -v --progress -c -s /dir2/ /dir1/

Simule une copie avec rsync où il y a (-r) récusivité, (-n) simulée (pas de copie/écriture), (-t) sans altérer les dates de modif (comme une vraie copie classique), (-v) en en disant long, (-c) en calculant juste les sommes (pas les tailles ni les dates de modif), (-s) en acceptant les espaces dans les chemins des répertoires et (–progress) affichant la progression. En clair il agit comme si il copiait mais ne fait pas d'écritures et se contente donc de lancer les routines de vérification de copie entre les deux répertoires.
Remplacer /dir1/ et /dir2/ par les chemins.


Lire les DVD avec DRM sous linux

https://askubuntu.com/a/13086
“For legal reasons, DVD decryption is not provided by a standard Ubuntu installation

OLD However, you can install libdvdread4 which has a script that allows to install DVD decryption

sudo apt-get install libdvdread4
sudo /usr/share/doc/libdvdread4/install-css.sh

OR

OLD Add the medibuntu apt repository

sudo wget --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list http://www.medibuntu.org/sources.list.d/$(lsb_release -cs).list && sudo apt-get --quiet update && sudo apt-get --yes --quiet --allow-unauthenticated install medibuntu-keyring && sudo apt-get --quiet update

And directly install libdvdcss

sudo apt-get install libdvdcss2

Both methods may not be legal in every country (as far as I know, it's not legal in USA, but it's legal in Germany)”.

SINON

GOOD installer le paquet libdvd-pkg, pour l'installer textuellement la commande est

sudo apt install libdvd-pkg

puis suivre les instructions lors de l'installation. Répondre Oui aux deux questions posées lors de l'installation de libdvd-pkg pour continuer de mettre à jour le paquet automatiquement (recommandé). ensuite exécuter la commande suivante dans un terminal installera libdvdcss2:

sudo dpkg-reconfigure libdvd-pkg

BANC DE TEST

Dans un soucis de clarté les commandes seront suivies de leur résultats. De plus elles devraient fonctionner sans SUDO.

*Connaître le nom logique des disques, les contrôleurs sur lesquels ils sont branchés, leurs types, leurs noms, leurs versions et le protocole de communication :

lsblk --scsi

NAME HCTL       TYPE VENDOR   MODEL                   REV TRAN
sda  0:0:0:0    disk ATA      M4-CT256M4SSD2         070H sata
sdb  1:0:0:0    disk ATA      C300-CTFDDAC064MAG     0007 sata
sdc  5:0:0:0    disk ATA      WDC_WD5000BEKT-00KA9T0 1A01 sata

*Connaître les noms, l'organisation logique des disques physiques et partitions, leurs relations (branchements), leurs noms et points de montage, sans lister les lecteurs optiques :

lsblk -e7 -e11

NAME   MAJ:MIN RM   SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda      8:0    0 238,5G  0 disk 
├─sda1   8:1    0 234,6G  0 part /
└─sda2   8:2    0   3,9G  0 part [SWAP]
sdb      8:16   0  59,6G  0 disk 
├─sdb1   8:17   0   100M  0 part 
└─sdb2   8:18   0  59,5G  0 part 
sdc      8:32   0 465,8G  0 disk 
└─sdc1   8:33   0 465,8G  0 part /mnt/6EEFB5A158F144F1

*Connaître l’identifiant logique (UUID) des disques de la machine afin de (re)créer un /etc/fstab correct :

blkid /dev/sd*

/dev/sda1: UUID="266492a7-dc11-4fb2-bfdc-9d1960008fb9" TYPE="ext4" PARTUUID="81fc18d1-01"
/dev/sda2: UUID="e0b5fcf0-c9d5-4d0a-b1f9-66b1d10e0d1d" TYPE="swap" PARTUUID="81fc18d1-02"
/dev/sdb1: LABEL="RM-CM-)servM-CM-) au systM-CM-(me" UUID="84EAC9E7EAC9D598" TYPE="ntfs" PARTUUID="5c6f6946-01"
/dev/sdb2: UUID="3472E7DE72E7A2BA" TYPE="ntfs" PARTUUID="5c6f6946-02"
/dev/sdc1: UUID="6EEFB5A158F144F1" TYPE="ntfs" PTTYPE="dos" PARTUUID="3170bf8b-01"

*Ultime, donne les modèles des disques PHYSIQUES, le type de partitions/disques, leur attributs logiques (sd*) et organisation, leur taille, leurs systèmes de fichiers, les labels éventuels, leurs UUID, leurs points de montage, leurs taux d'occupation, s'il s'agit de SSD (0) ou de disques classiques (1), leurs gestionnaires d'accès (deadline, BFQ, etc) et s'ils sont en lecture seule (1) ou non (0) :

lsblk -o MODEL,TYPE,NAME,SIZE,FSTYPE,LABEL,UUID,MOUNTPOINT,FSUSE%,ROTA,SCHED,RO -e7 -e11

MODEL                  TYPE NAME     SIZE FSTYPE LABEL              UUID                                 MOUNTPOINT            FSUSE% ROTA SCHED RO
M4-CT256M4SSD2         disk sda    238,5G                                                                                                0 bfq    0
                       part ├─sda1 234,6G ext4                      266492a7-dc11-4fb2-bfdc-9d1960008fb9 /                        94%    0 bfq    0
                       part └─sda2   3,9G swap                      e0b5fcf0-c9d5-4d0a-b1f9-66b1d10e0d1d [SWAP]                          0 bfq    0
C300-CTFDDAC064MAG     disk sdb     59,6G                                                                                                0 bfq    0
                       part ├─sdb1   100M ntfs   Réservé au système 84EAC9E7EAC9D598                                                     0 bfq    0
                       part └─sdb2  59,5G ntfs                      3472E7DE72E7A2BA                                                     0 bfq    0
WDC_WD5000BEKT-00KA9T0 disk sdc    465,8G                                                                                                1 bfq    0
                       part └─sdc1 465,8G ntfs                      6EEFB5A158F144F1                     /mnt/6EEFB5A158F144F1    98%    1 bfq    0

Pour les curieux le taux d'occupation des disques n'est pas donné si ils ne sont pas auparavant montés comme ici sdb ;)


Recharge d'une batterie

_Lithium-ion : cycles courts & 20%→80% sont préférables. Ne pas la laisser en charge une fois à 100%. NE JAMAIS ATTENDRE DE L'AVOIR ENTIÈREMENT VIDÉE NI L'EXPOSER À UNE TEMPÉRATURE SUPÉRIEURE À 55°C !!

_Autres, type nickel-cadmium : attendre la décharge complète pour recharger pour limiter l'effet mémoire.

Référence : http://dts.podtrac.com/redirect.mp3/www.numerama.com/projects/podcast/clubinternet/CI19.mp3 @20.29
Sur les batteries avec Jean-Marie Tarascon et Sébastien Rembauville-Nicolle.


Pour le fun, la fabrication d'une machine à souder à points pour piles: http://cyclurba.fr/forum/82873/soudage-point-pack-a123.html?discussionID=0#msg82873


destruction explosive des câbles des PC HP

Analyse Alex
Compte tenu des faits suivants :
_ de l'absence de marques de court-circuit dans le connecteur femelle MOLEX du lecteur CDROM,
_ une marque visible de court-circuit déflagrant dans la partie inférieure du connecteur MOLEX,
_ de son emplacement en arrière des zones de contacts intérieurs,
_ que le connecteur est un Y,
_ qu'il accepte un ampérage max de 11A
_ qu'il est scellé.

il me semble raisonnable de conclure que la destruction du cable N'EST PAS dûe à un court-circuit mais à une mauvaise soudure dans les cables provoquant, lors de l'appel de courant important à l'allumage de la machine, un échauffement allant jusqu'à la fonte du plastique en contact qui, ne pouvant se dilater librement du fait de la structure scellée, a provoqué une augmentation de la pression dans le connecteur jusqu'à ce que la coque en plastique cède en provoquant une sorte de cratère à sa surface.

DELL & Intel ATX12VO : https://en.wikipedia.org/wiki/Power_supply_unit_(computer)#12_V%E2%80%93only_supplies


Calcul des équivalences de latence de mémoire

[CAS_latency]/[frequency] * 1000 ns

D'où l'on peut remarquer que de la ram DDR4 3000 @CAS 15 est aussi rapide que de la ram DDR4 3200 @CAS 16. Bien qu'avec les latences secondaires elle puisse l'être plus encore.
Cette formule permet aussi de convertir les temps de latence en indices entiers.


Custom liens ff école

https://clicmaclasse.fr/

Suivi conso opérateurs

# Orange & SOSH

appeller #123#

# SFR

appel au 950 (prix d'un appel normal)

# Bouygues

sms “conso” au `680`

# Free

appel au 555

# La Poste Mobile

appel au 954

# Credit Mutuel

appel au 700

source : https://blog.youpass.com/2018/02/15/suivi-conso/

Ports USB & normes

Références molex cartes graphiques

The 6-pin versions:

  45558-0003 - (*) Molex Mini-Fit JR, PCIe Applications, Right-Angle, 6-pin Header
  45718-0002 - Molex Mini-Fit JR, PCIe Applications, Vertical, 6-pin Header
  45559-0002 - Molex Mini-Fit JR, PCIe Applications, 6-pin Receptacle

45558-0002 remplacée par 45558-0003.
\\264 W a The 8-pin versions:

  45586-0005 - Molex Mini-Fit JR, PCIe Applications, Right-Angle, 8-pin Header with polarisation link.
  Vertical header part numbers unknown.
  45587-0004 - Molex Mini-Fit JR, PCIe Applications, 8-pin Receptacle with polarisation link.
  

docs: https://www.molex.com/pdm_docs/ps/PS-45558-001-001.pdf voir section 2.1.

ATTENTION LES PRISES 6 PICOTS FOURNISSENT 75W ET LES 8 PICOTS 150 W, IL NE FAUT JAMAIS UTILISER D'ADAPTATEURS !!!!

  • Les câbles pour VGA PCI-E 8 picots permettent GÉNÉRALEMENT de l'ordre de 288 W, les câbles pour 6 picots 216W (en amont, il faut additionner tous les tirages !) mais les connecteurs 8 PICOTS SONT PRÉVUS POUR 150 W ET LES 6 PICOTS 75 W ! * Les câbles de prises MOLEX (1 seul pour 12v) SERTIES permettent 4,5 A donc 54 W MAX, moulés 3 A donc 36 W MAX.
  • Les multiplicateurs (“splitters”) suivent la même logique et donc 2×8 picots (300 W) dépassent la capacité du câblage VGA PCI-E 8 picots (288 W) et VGA PCI-E 6 picots (216W) !
  • Les câbles pour périphériques permettent GÉNÉRALEMENT de l'ordre de 156 W (en amont, il faut additionner tous les tirages !) mais individuellement les prises MOLEX 54 W et SATA 54 W !
  • Un ADAPTATEUR MOLEX (2 x 54 W = 108 W AMONT) pour alimenter 1×6 picots PCI-E (75 W) branché sur un câble pour périphériques (156 W)
    PASSERA !
  • Un ADAPTATEUR MOLEX (3 x 54 W = 162 W AMONT) pour alimenter 1×8 picots PCI-E (75 W) branché sur un câble pour périphériques (156 W) PROVOQUERA UN ÉCHAUFFEMENT RAPIDE DES CÂBLES !
  • Un ADAPTATEUR MOLEX (2 x 54 W = 108 W AMONT) pour alimenter 1×8 picots PCI-E (150 W) branché sur un câble pour périphériques (156 W) PROVOQUERA UN ÉCHAUFFEMENT RAPIDE DES CONNECTEURS !
  • Un doubleur MOLEX (1 x 54 W AMONT VERS 2 x 54 W AVAL) pour alimenter 2×6 picots PCI-E (150 W AVAL) branché sur un câble pour périphériques (156 W) PROVOQUERA UN ÉCHAUFFEMENT RAPIDE DES CÂBLES ET DES CONNECTEURS !
  • Un doubleur MOLEX (1 x 54 W AMONT VERS 2 x 54 W AVAL) pour alimenter 2×8 picots PCI-E (300 W AVAL) branché sur un câble pour périphériques (156 W) PROVOQUERA UN ÉCHAUFFEMENT EXTRÊMEMENT RAPIDE DES CONNECTEURS ET DES CÂBLES.
  • N'importe quel adaptateur SATA (54 W) vers PCI-E (75 W ou 150 W) PROVOQUERA UN ÉCHAUFFEMENT EXTRÊMEMENT RAPIDE DES CONNECTEURS !

Note : seul le 12 V est pris en compte, le 5 V étant obsolete et jamais utilisé pour les périphériques de grande puissance ainsi que les normes modernes pour les alimentations 'de marque'.

Codes tests smartphones


XIAOMIKonami code
menu mode ingénieur *#*#6484#*#* ou *#*#64663#*#*
tests & infos*#*#4636#*#*
IMEI*#06#
infos completes*#*#564548#*#*


SAMSUNGKonami code
Informations générales *#*#4636#*#*
Infos APN*#34971539#
Infos écrant tactile*#2663#
Firmware*#1234#
Adresse MAC*#232337#
Adresse MAC WLAN*#232338#
GTALK*#*#8255 #*#*
SIMLOCK*#7465625#


GÉNÉRIQUEKonami code
menu hardware test *#0*#
carrier service info *#*#4636#*#*
LCD display test *#*#0*#*#*
Touch-screen test *#*#2664#*#*
Camera firmware info*#*#34971539#*#*
GPS test *#*#1472365#*#*
Audio test*#*#0673#*#* ou *#*#0289#*#*
Vibration and backlight test*#*#0842#*#*
IMEI Info*#06#
Proximity sensor test*#*#0588#*#*
Bluetooth test*#*#232331#*#*
Hardware version*#*#2222#*#*
PDA and phone firmware*#*#1234#*#*
Software version*#*#1111#*#*

https://www.phonecheck.com/blog/guide-to-android-hardware-test-codes


SNAP vs FLATPAK


Snap +

  • Meilleure intégration dans l'environnement (ex : lecteur audio montrant le nom du morceau lu dans la barre des taches ou les notifications).
  • Se met à jour “tout seul”.
  • Sécurité un peu plus poussée car utilise Apparmor.
  • Est conçu pour segmenter des services ou applications et les isoler du système efficacement, le rendant particulièrement adapté aux serveurs.

Snap -

  • Lent à lancer (souvent près de 10 secondes) et programmes peu optimisés.
  • Extrèmement lourd comparé à flatpak (4x l'espace disque) car contient tout le nécessaire.
  • De moins en moins d'applications utilisent le format snap ou sont tenues à jour.
  • Code propriétaire et ne peut utiliser que le magasin d'applications Canonical.
  • Désactivé sous Linux Mint.
  • Apparmor n'est pas installé sous Linux Mint…
  • Nécessite les droits admin pour installer des applications.
  • Peut se mettre à jour alors qu'on l'utilise….


Flatpak +

  • Fonctionnel par défaut sous Linux Mint.
  • 100% Open Source & peut utiliser plusieurs magasins d'applications
  • De plus en plus d'applications utilisent le format Flatpak.
  • Se met à jour via le gestionnaire de mises à jour, manuellement & automatiquement.
  • Ne nécessite pas les droits admin pour installer les applications.
  • Prend moins de place car les dépendances sont partagées entre les applications Flatpak.

Flatpak -

  • Un peu moins sécurisé mais ajustable facilement via FLATSEAL.
  • Ne se met pas à jour automatiquement nativement (quoique GIMP y arrive bien…).
  • Peut laisser des dépendances Flatpak orphelines (dépendances installées au format Flatpak restant malgré la désinstallation des programmes les utilisant), nécessite “flatpak uninstall –unused”.
  • Est 'limité' aux applications avec interface graphique (pas de services, etc).
  • Peut être compliqué lorsque des extensions ou modules d'un programme existant nativement doivent être installés avec le même programme au format Flatpak.


Et pour embêter tout le monde les applications au format APPIMAGE sont souvent plus optimisées que leur jumelles SNAP et Flatpak, et même plus que les versions NATIVES donc pour les applications nécessitant un maximum de performances OU un impact minimal sur le système (ex : Conky) il vaut mieux utiliser le format APPIMAGE.
https://medium.com/@TechHutTV/flatpak-snap-appimage-linux-benchmarks-df2bc874ea0b
De plus APPIMAGE n'installe rien, tout est inclus dans le fichier à ce format mais du coup ne se mettent jamais à jour (il faut charger manuellement un nouveau fichier). Un sytème de mises à jour existe cependant :
https://wiki.freecad.org/AppImage#Automatic_updating
https://github.com/TheAssassin/AppImageLauncher

Linux Mint problème de positionnement des applets dans la barre des tâches

https://unix.stackexchange.com/questions/622517/taskbar-is-behaving-weird

sudo apt install  dconf-tools

→ editeur dconf
org > cinnamon > enable-applets
Changer les RIGHT des dernières applets en LEFT
Fermer dconf pour valider.

Désolidariser IPAD


https://support.apple.com/fr-fr/HT208242

  1. Accédez à Réglages, puis touchez votre nom.
  2. Faites défiler l’écran vers le bas.
  3. Touchez Se déconnecter.
  4. Saisissez le mot de passe associé à votre identifiant Apple, puis touchez Désactiver. Vous avez oublié le mot de passe associé votre identifiant Apple ?
  5. Activez les données dont vous souhaitez conserver une copie sur votre appareil.
  6. Touchez Se déconnecter.
  7. Touchez de nouveau Se déconnecter pour confirmer que vous souhaitez vous déconnecter d’iCloud.

Prier. Sans dec'.

ÉTAPES FREEBOX

  Étape 1 : Démarrage des composants.
  Étape 2 : Recherche du signal (d'une liaison avec nos équipements).
  Étape 3 : Signal trouvé, établissement de la connexion.
  Étape 4 : Connexion établie, obtention des informations serveur.
  Étape 5 : (Non affichée)
  Étape 6 : Authentification de la Freebox.
  Étape 7 : Vérification du logiciel interne et téléchargement si nécessaire.
  Étape 8 : Cycle de démarrage terminé, Freebox opérationnelle.
  

Konami codes for BIOS


  • Restart in extended UEFI :
systemctl reboot --firmware-setup
  • Grub with fwsetup
  • SHIFT CTRL ALT F4 (/5/6i) in BIOS

maybe
F2 then in bios press on/off then once off Fn+ [ F4 puis 4 puis R puis F puis V puis F5 puis 5 puis T puis G puis B puis F6 puis 6 puis Y puis H puis N ]. Start PC then F2 to bios.

Restart tel Samsung

https://www.verizon.com/support/knowledge-base-227360/

En cas de problème avec l'écran tactile (bug graphique empêchant l'usage normal de l'interface) il est possible de forcer le redémarrage avec le bouton marche/arrêt + volume BAS pendant 10 secondes

How to Mount Your iPhone/Ipad/ixxx as an External Drive in Ubuntu

https://rogerdupuis.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=353:how-to-mount-your-iphone-as-an-external-drive-in-ubuntu&catid=15&lang=fr&Itemid=137 Il faut installer libimobiledevice6 , ifuse , libimobiledevice-utils , ideviceinstaller
Puis apairer (“oui” au 'message de confiance')
Puis créer un répertoire pour le point de montage et se l'attribuer
Monter le point avec ifuse

sudo apt install  libimobiledevice6 ifuse libimobiledevice-utils ideviceinstaller
idevicepair pair
sudo mkdir /media/$USER/ipod
sudo chown -R $USER /media/$USER/ipod
ifuse /media/$USER/ipod/

On peut dès lors accéder au stockage de l'ixxx.

Pour démonter l'ixxx et le point de montage taper :

fusermount -u /media/$USER/ipod/

À noter que la gestion des images sous IOS est trèèèèèèèès bizarre et placer des images dans le répertoire DCIM ne les fera pas apparaître dans la pellicule (visualiseur d'images) ni dans le gestionnaire de fichiers…

Impossibilité de mettre à jour Win11

Ça peut être dû à la politique microsoft bloquant les MàJ après avoir installé certains programmes pas forcément problématiques.

ConisioAdmin.exe (Solidworks PDM) EaseUS Disk Copy.exe (EaseUS Disk Copy Application) ep_dwm.exe (ExplorerPatcher) Included since 22H2 iCloudServices.exe (iCloud files shared in Explorer via WhatsApp) from 23H2 RadeonSoftware.exe (AMD GPU perf settings) from23H2 StartAllBackCfg.exe (StartAllBack) Included since 22H2 Multi-mon + Copilot (Microsoft) MergeSdb (Microsoft) Intel IntcOED.sys (Intel) Intel IntcAudioBus.sys (Intel) (%WinDir%\System32\drivers\IntcAudioBus.sys) Realtek 8192su Wireless USB 2.0 Adapter (Realtek) (%WinDir%\System32\drivers\RTL8192su.sys)

https://www.01net.com/actualites/windows-11-24h2-microsoft-bloquera-linstallation-de-la-mise-a-jour-si-vous-utilisez-ces-applications.html


Liens utiles Conseiller Numérique
Simulateur impots :
https://www.impots.gouv.fr/www2/fichiers/didacticiels/partenaires/services_en_ligne/part/